Le « Conte d’hiver » de Rohmer

par Hugo Clémot, le mercredi 25 janvier 2017, à 20h30, au Cinématographe de Nantes

« Plus qu’une adaptation, le film « Conte d’hiver » (1992) d’Éric Rohmer serait, selon le philosophe américain Stanley Cavell, un commentaire, ou plutôt une méditation sur « Le Conte d’hiver » de William Shakespeare. Dès la sortie du film, Sandra Laugier avait proposé de rapprocher l’interprétation cavellienne de la tragédie shakespearienne et du transcendantalisme de Ralph Waldo Emerson, avant que Cavell lui-même ne consacre plusieurs textes à l’œuvre du réalisateur français. La conférence essaiera de déterminer l’esprit de telles lectures des films de Rohmer en les rapportant à certaines des interprétations que l’on a pu en proposer, afin de montrer comment l’attention philosophique aux révélations cinématographiques de l’ordinaire peut permettre de modifier radicalement la perspective que l’on peut avoir sur l’œuvre d’un auteur pourtant supposé bien connu. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s